Portrait d’Antonina : responsable des deux boutiques Ateapic d’Yverdon

Portrait d’Antonina : responsable des deux boutiques Ateapic d’Yverdon

Nous vous invitons à faire la connaissance de la rayonnante Antonina, responsable des deux boutiques Ateapic d’Yverdon. 

Ateapic ce sont 7 boutiques de seconde main implantées dans différentes villes du canton de Vaud.
La réussite de nos boutiques n’est pas due au hasard, mais au travail acharné de plusieurs équipes guidées par les responsables de chaque magasin.
Nous souhaitons mettre à l’honneur ces responsables qui sont animés d’une réelle passion à promouvoir une mode plus durable et éthique, et qui incarnent les valeurs d’Ateapic comme le partage, le dynamisme et la joie.

Antonina, quel est votre parcours professionnel ?

Mon parcours professionnel a débuté en tant que conseillère de vente dans une société mondialement connue et spécialisée dans la fabrication et la distribution de chaussures. J’ai évolué dans cette même entreprise pour devenir store manager. Grâce à mes bonnes connaissances professionnelles et ma capacité à communiquer mon savoir, j’ai également été responsable des apprentis de vente pour la Suisse romande, rôle dans lequel j’ai assuré des tâches de formation.

J’ai ensuite travaillé pour une société de prêt-à-porter suisse en tant que responsable régionale chargée du recrutement du personnel. Je favorisais l’intégration des employés, je contribuais à la construction des équipes, à leur fidélisation et à la création d’un esprit de solidarité et de mobilité entre les différents magasins.

J’ai débuté chez Ateapic le 1er avril 2019 (ce n’était pas un poisson d’avril) et je suis responsable des deux boutiques Ateapic d’Yverdon depuis fin 2020.  

Pourquoi avez-vous choisi de vous engager auprès d’Ateapic ?

 J’ai choisi de m’engager auprès d’Ateapic car elle réunit plusieurs critères qui m’ont tout de suite séduite. Il y a d’abord le côté écologique car en plus d’être tendance, la seconde main participe à une économie circulaire et met en pratique les principes du développement durable. De plus, elle offre la possibilité à des personnes aux revenus modestes de dénicher de jolies pièces à moindre coût. Dans ce rôle que j’exerce depuis plus de deux ans, je m’épanouis de jour en jour car je peux concilier les deux choses qui me tiennent à cœur : la réinsertion professionnelle et la créativité. Nous faisons la mise en place, la mise en valeur de la marchandise et nous rendons les vitrines attractives. Lorsque quelqu’un entre dans une de nos boutiques la première fois, il ne se doute pas que c’est une boutique de seconde main. Tous les jours des personnes nous félicitent pour la bonne énergie et la bonne ambiance qui règne dans les deux boutiques d’Yverdon.

Quels sont les avantages à avoir deux boutiques Ateapic dans la même ville et quelles sont leurs particularités ?

Nous avons l’avantage d’être situés à proximité de la gare dans une rue piétonne où les gens peuvent se balader tranquillement et faire du lèche-vitrines sans être dérangés par les voitures et les nuisances telles que les klaxons. Yverdon est une ville pittoresque dans laquelle il fait bon de flâner. Chacune des deux boutiques a sa particularité : la première, située Rue du Milieu, propose essentiellement des vêtements et accessoires de seconde main et l’autre, située Rue Dufour, propose plutôt des objets réalisés par des créateurs suisses ainsi que de la vaisselle et de la literie. Cette boutique-là ressemble plus à un concept store où plusieurs tendances et créateurs se côtoient.

Qu’est-ce qui vous motive le plus dans votre rôle de responsable ?

Ce qui me motive c’est la quête de sens dans mon travail et l’intérêt que je porte à l’entreprise et à ses valeurs car elles correspondent aux miennes.
De plus, la réinsertion professionnelle est un domaine qui m’a toujours fasciné et dans lequel je rêvais d’exercer un jour.

J’aime la diversité du métier. Encadrer et former les personnes en emploi-formation afin de valider leurs acquis ou leur faire découvrir le métier de la vente pour ceux qui ne le connaissent pas du tout. Les voir reprendre confiance en eux en prenant des initiatives et un bon rythme de travail est une belle satisfaction. Je me souviens d’un participant qui m’avait fait une jolie affiche (inspirée d’un film connu) que j’ai dans mon bureau. Il y avait écrit : « Chez Ateapic, on pleure deux fois ; quand on arrive et quand on repart ». Les personnes en emploi-formation n’ont pas forcément envie de commencer la mesure, mais constatent qu’au final ça leur est bénéfique, qu’ils apprennent beaucoup de choses et qu’ils créent des liens entre eux.

Selon vous, quelles sont les compétences clés d’une responsable de boutique Ateapic ?

Être à l’écoute, avoir de l’empathie, communiquer de façon claire et précise. Nous encadrons de nombreuses personnes avec un renouvellement d’équipe régulier. Savoir encadrer et former en restant exemplaire est donc impératif.
Il faut également avoir de très bonnes connaissances des produits et des tendances, et être créatif afin de mettre en valeur nos belles pièces qui sont uniques.

Comment gérez-vous une équipe qui vient à se renouveler souvent ?

Au départ c’était un peu difficile parce que toutes les personnes qui arrivent ont des compétences différentes et doivent valider divers acquis. Elles ont toutes des valeurs propres. Nous avons tendance à nous attacher à elles, et les voir partir crée parfois un pincement au cœur. Toutefois, nous savons que c’est pour la bonne cause parce qu’elles nous quittent soit pour une reprise d’activité, soit, dans le cas contraire, elles repartent avec de nouveaux acquis et une plus grande confiance en elles. Dans tous les cas, elles ont un bagage supplémentaire.

Avez-vous des défis auxquels vous êtes confrontés au quotidien ?

Le plus grand défi de tous les jours c’est celui de gérer les imprévus. Et il y en a ! Tout à coup, un participant doit se rendre à un entretien, ce qui est formidable, mais c’est vrai que c’est un défi au niveau de la replanification et de l’organisation de la journée.  Il faut composer avec ces imprévus tout en restant calme et en gérant le stress. C’est aussi ce qui me plaît. Aucun jour ne se ressemble.

Que diriez-vous aux lecteurs de l’article ?

N’hésitez pas à venir nous voir et à découvrir notre univers. Nous commercialisons certes de la seconde main, mais l’expérience et le service que nous offrons est égal à une boutique de mode de prêt à porter. L’accueil y est personnalisé, et le sourire et la bonne humeur sont toujours à l’honneur. Les personnes en emploi-formation sont avenantes et vont à la rencontre du client. N’attendez plus et venez nous rencontrer !

Retrouvez la boutique textile à l'adresse suivante : Rue du Milieu 14, 1400 Yverdon-les-Bains

Retrouvez la boutique consacrée aux objets créateurs ici : Rue du Four 29, 1400 Yverdon-les-Bains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *